• Imprimer
Gallimard

Collection L'Imaginaire


Collection intermédiaire de semi-poche, essentiellement dédiée aux fonds de Gallimard et de ses filiales. Réédition d’œuvres littéraires, tantôt oubliées, marginales ou expérimentales d’auteurs reconnus, tantôt estimées par le passé mais que le temps a pu éclipser. Le graphiste Massin en a conçu la couverture (et en a également trouvé le titre, avec l’accord de Jean-Paul Sartre), basée sur l’idée de variations, chaque couverture faisant l’objet d’un traitement typographique adapté et expressif. Auteurs les plus représentés : Michel Leiris, Paul Morand, Pierre Drieu la Rochelle, J.-M. G Le Clézio, Maurice Blanchot, André Pieyre de Mandiargues, Jean Giono, André Hardellet, Marcel Jouhandeau, Jacques Stephen Alexis, Daniel Boulanger, Louis-René Des Forêts, Raymond Guérin… Meilleures ventes : Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar et W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec.
«Que ces livres soient importants par leur réputation acquise maintenant par leurs auteurs, ou qu’ils l’aient été à l’époque, parfois de façon éphémère, ils sont les gestes ou les étapes d’une œuvre.»

Les plus consultés

L'Imaginaire

Autour de la collection

  • Entretiens & documents
  • Actualités
  • Dans les médias

    « Un léger lifting. Imperceptible, donc réussi. Pour ses quarante ans, la collection semi-poche créée par Antoine Gallimard a rajeuni ses couvertures, adoucissant les jeux typographiques conçus par le graphiste Massin pour leur donner les courbes évocatrices de calligrammes colorés [...] Mais au fond, peu importe l'écrin, les vrais trésors de L'Imaginaire, [...] ce sont les textes, raretés ou pépites oubliées du XXe siècle. »
    Élisabeth Philippe, L'Obs, 12-19 octobre 2017

    « Puisons sans retenue dans cette réserve qui recèle quelques-uns des parcours les plus novateurs ou les plus décalés de la littérature contemporaine française ou étrangère. »
    Didier Poble, Dauphine Libéré, 16 juillet 2007

    « Les savants œnologues de la collection L’Imaginaire régalent les amateurs, proposant, dans une version accessible, les œuvres méconnues, les textes clandestins, les bijoux secrets, les auteurs à relire. »
    Didier Jacob, Nouvel Obs,19 avril 2007

    « Les volumes de l’Imaginaire peuvent s’acheter les yeux fermés. Au pire, ils sont très bons. Au mieux […] il s’agit de chefs-d’œuvre. »
    François Granon, Télérama, 24 décembre 2003

    « Ce n'est pas diminuer les autres collections de réimpressions que de constater que "l'Imaginaire" est la plus précieuse. Tout simplement parce que Gallimard extrait de sa caverne d'Ali Baba des trésors si rares que seuls quelques spécialistes en avaient gardé le souvenir. »
    Pierre Lepape, Télérama, 9 mars 1983