• Imprimer
Gallimard

Collection Du monde entier


La grande collection de littérature étrangère de Gallimard, commencée en 1931, mais qui prend son indépendance à l’égard de la «Blanche» dans les années 1950.
Le motif figurant sur les couvertures jusqu’en 1931 est attribuable à Démétrios Galanis ; il est remplacé en 1961 par un photographisme de Georges Guimbertaud, adapté par Massin.
Prédominance des auteurs américains (un quart des titres) et anglais (11 %), suivi des Italiens, Américains du Sud, Allemands, Russes. Meilleures ventes : Le Docteur Jivago de Boris Pasternak, suivi de L’Amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence et La Tache de Philip Roth.
Pas de directeur attitré, mais coordination assurée jusqu'en 2016 par Jean Mattern et, depuis, par Katharina Loix van Hooff.
Grands lecteurs, depuis les origines : Brice Parain, Ramon Fernandez, André Malraux, Benjamin Crémieux, Maurice Edgar-Coindreau, Raymond Queneau, Michel Mohrt, Dominique Aury, François Erval, Dionys Mascolo, Juan Goytisolo, Hector Bianciotti, Bernard Lortholary, Christine Jordis, Gustavo Guerrero, Vincent Raynaud, Semyon et Daniel Mirsky, Alain Gnaedig, Marie-Pierre Gracedieu…
«Réunir quelques-uns des meilleurs romans étrangers présentés par des écrivains français connus et dont l’autorité garantisse au lecteur, parmi le nombre considérable des traductions de toutes langues, une qualité littéraire certaine. C’est par cette collection qu’ont été révélés Lawrence, Faulkner et Kafka. Tirage restreint numéroté, sur alfa, sous une couverture spéciale, et constituant authentiquement l’édition originale de chaque ouvrage ci-dessous». (Catalogue des Éditions de la NRF, 1936).

Les plus consultés

Elena Ferrante
L'amie prodigieuse, IV
Elena Ferrante
L'amie prodigieuse, III
Alfred Hayes
Du monde entier

Autour de la collection

  • Actualités
    • John Edgar Wideman. Écrire pour sauver une vie

      Un récit aussi personnel qu’actuel, auscultant une société américaine rongée par l’injustice et la violence.

      Lire la suite
    • Matthew Weiner. Heather, par-dessus tout

      Le créateur de Mad Men compose un premier roman sombre et tendu qui égratigne le mariage, la parentalité et les rapports de classe dans l’Amérique contemporaine.

      Lire la suite
    • Nathan Hill. Les fantômes du vieux pays

      « Pas de rentrée sans jeune prodige américain. Cette année, il s’appelle Nathan Hill et publie un extraordinaire roman sur le pouvoir. »
      Olivia de Lamberterie, Elle

      Lire la suite
    • Anna Hope. La salle de bal

      Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant.

      Lire la suite
    • Esther Kinsky. La rivière

      « …un livre immense et un écrivain majeur. »
      Les Inrockuptibles

      Lire la suite
    • Orhan Pamuk. Cette chose étrange en moi

      « Une réussite éclatante, saluée comme telle dans le monde entier. Une fresque exaltante, une histoire d’amour à la tendresse inspirée, autant qu’un reportage sur les décennies qui ont fait d’Istanbul la mégapole qu’elle est devenue. »
      Didier Jacob, L’Obs

      Lire la suite
    • Samanta Schweblin. Toxique

      Découvrez l’entretien réalisé avec Samanta Schweblin à l’occasion de la parution de Toxique.

      Short list du Man Booker International Prize

      Lire la suite
    • Mario Vargas Llosa. Aux Cinqs Rues, Lima

      « Un roman magistral, une inépuisable créativité. »
      El País

      Lire la suite
    • Ian McEwan. Dans une coque de noix

      « Quel coup de génie de rejouer Hamlet et d’en faire une comédie ! »    The Times
      « Existe-t-il de nos jours un autre écrivain capable de tisser une telle intrigue ? »     The New York Times

      Lire la suite
    • Jon Kalman Stefansson. À la mesure de l’univers

      Découvrez À la mesure de l’univers, la suite du roman D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds.

      Lire la suite